Le blog est un média des masses qui cré du savoir

Publié 31 octobre 2007 par ginettelavigne

 

Jean-Paul Pinte est Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication. Chercheur en TICE sur les concepts de veille pédagogique, de culture et de veille informationnelle. Expert en environnements numériques de travail et plateformes de ressources électroniques.

 

J’ai déjà mis un article sur lui en avril 2007 dans ce blog : Blog de Jean-Paul Pinte: Culture et veille informationnelle à l’adresse suivante :

 

http://blogsavoir.spaces.live.com/blog/cns!90D3BEA3F51E3A76!1016.entry

 

 

Sur le site agoravox.fr,  il y a l’article « L’évaluation par les blogs dans l’enseignement supérieur : une première »* que Pinte a lui-même rédigé et qui s’expose à la critique des visiteurs. La moitié de ceux qui ont lu son article l’ont trouvé intéressant. Il s’agit de l’explication d’une première expérience de blogging qu’il a accompli avec des étudiants dans le cadre d’un projet d’étude au niveau de l’enseignement supérieur (Master 1 et 2)  à l’Université catholique de Lille en France. 

 

Selon ce que j’ai pu comprendre, il voulait démontrer que les blogs étaient devenus progressivement des outils de communication de stratégie de marketing dans les entreprises. Et que les gens du milieu éducatif devraient chercher à comprendre l’importance de ces enjeux, et s’approprier, le plus tôt possible, ce média des masses s’avérant si efficace pour créer et gérer des connaissances.

 

* http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=7470

 

 

Ce qui est un peu difficile à saisir dans cet article, c’est la notion faisant appel au « pronétariat ». En se basant sur l’ouvrage de Joël de Rosnay (voir "La révolte du pronétariat" ** aux éditions Fayard, 2006),  Jean-Paul Pinte explique dans son article que le pronétariat est une classe d’usagers capables de produire, de diffuser et de vendre des contenus non propriétaires, mais aussi de permettre un accès largement gratuit à l’information.  Il ajoute : C’est la naissance d’une intelligence et d’une conscience collectives dans une "nouvelle nouvelle" économie.

 

** « Une nouvelle démocratie est en train de naître, inventée grâce aux nouvelles technologies ou médias des masses (Internet, blogs, SMS, chats…) par les citoyens du monde. Or ni les médias traditionnels, ni les politiques n’en comprennent vraiment les enjeux… »  http://www.pronetariat.com/

 

 

Dans un autre article : Veille pédagogique : les enseignants doivent s’en mêler, et c’est urgent !*** http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=9143, Pinte nous livre, entre autres, les messages suivants :

 

« Les blogs sont en effet en éducation un formidable moyen de réapprendre à apprendre pour les étudiants (concept d’apprenance), de sélectionner des ressources pertinentes pour les analyser, les synthétiser, les commenter et les rédiger comme un journaliste… »

 

« La connaissance n’est pas trouvée, elle doit être créée. »

 

« A l’heure de la société des savoirs (partagés), il convient de ne surtout pas faire marche arrière vers une économie du savoir. »

 

***  Article mieux compris puisque 59% ont voté pour dire que cet article est intéressant.

 

 

Article : L’évaluation par les blogs dans l’enseignement supérieur : une première

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=7470

 

Les consignes aux étudiants blogueurs :

 

Dans les travaux à restituer, dont vous trouverez ci-dessous une liste, il est demandé aux étudiants de :

 

·          présenter leur problématique de recherche et sa géographie

·          décrire leur méthode de recherche

·          lister la sélection des outils pertinents propres à leur recherche (ajout dans la mallette de veille)

·          développer une attitude de veilleur individuel en entretenant les ressources grâce à une veille automatisée sur un sujet

·          contrôler la fiabilité et la pertinence des infos collectées

·          veiller à leur positionnement sur la toile à l’aide de mots-clé ou de signets ou trackbacks

·          respecter les droits d’auteur

·          répondre aux commentaires formulés sur leur espace blog

·          synthétiser par une fiche synthèse-action le résultat de leur recherche sur 3 ou 4 mois (tendances, etc.)

·          pérenniser leur blog (puisqu’il s’agit d’un travail de journaliste au quotidien)

 

Les résultats et conclusions :

 

Plus de 150 blogs ont été évalués sur les rentrées 2004 et 2005. Pour beaucoup d’entre eux, le positionnement sur Google, par exemple, a été facilité par la masse de pronétaires qui s’intéressaient au sujet traité.

 

Les démarches de veille, dès la première année, sont souvent axées autour de Google, mais il demeure néanmoins un dépôt de près de 70 outils de veille dans la mallette de veille de COMMUNAUTICE (outils validés par un administrateur)

 

Les étudiants sont conscients aujourd’hui que le travail réalisé serait à maintenir, mais qu’il représente beaucoup de temps en terme d’actualisation. Pour près de 70 %, ils ont abandonné la mise à jour après avoir été évalués, les autres en ont fait un support qu’ils mentionneront sur leur CV.

 

La réalisation de blogs permet aux étudiants, me disent-ils, de "chercher autrement" et de d’entrevoir l’acte de recherche d’une tout autre manière. On trouve des choses différentes avec des réflexes que nous n’avions pas forcément auparavant. Certains avouent même dans leur synthèse avoir oublié qu’il n’y avait pas que Google dans la recherche d’information stratégique, et que la veille documentaire était avant tout un état d’esprit. D’autres étudiants y voient encore un argument pour se vendre et proposer leurs services dans ce domaine lors des entretiens d’embauche si la situation le permet.

 

Un point négatif demeure cependant, point que l’on retrouve d’ailleurs dans l’exercice scolaire habituel. Il s’agit de la structuration de la pensée, et donc, sur les blogs, du rubriquage et de la scénarisation.

Comment faire en sorte que l’information apparaisse clairement ? Comment la mettre en évidence ? L’organiser, la faire valoir ?

 

A l’heure de la "nouvelle nouvelle économie" décrite par Rosnay, il est urgent que les acteurs de l’éducation, enseignants comme apprenants, tissent les liens qui leur permettront de construire leur avenir, plutôt que de le subir.

 

Quelques exemples de réalisation :

 

http://louvrelens.canalblog.com/

http://e-musee.blogspirit.com/

http://leswarrooms.blogspirit.com/

http://cybersurveillance.blogspirit.com

http://economiedelaconnaissance.blogspirit.com/

http://tourismaroc.canalblog.com/

http://japan-kmanagement.over-blog.com/

http://ecochinemaghreb.canalblog.com/

http://www.elearningcanada.canalblog.com/

http://infoetudianteuro.canalblog.com/

http://inteleco.canalblog.com/

http://ukmobilemarket.canalblog.com

http://thinktank.canalblog.com

http://intelligenceeco-usa.blogspirit.com/

http://dcf.blogspirit.com

http://intelligencegb.canalblog.com/

http://nticeconomie.canalblog.com/

http://emballagebio.canalblog.com

http://marketingethique.blogspirit.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :