Archives

Tous les articles du mois de juin 2007

Le blog d’école et l’écologie

Publié 30 juin 2007 par ginettelavigne

C’est une bonne idée d’utiliser le blog dans une classe pour sensibiliser les élèves à l’environnement et à l’écologie. Plusieurs professeurs le font, et ce, même d’un point de vue presqu’anonyme, tel le blog (session automne 2006) : Le blog du prof. Un blog, une classe.

http://genevey.wordpress.com/2006/10/06/hello-world/

Je suis enseignant dans le canton de Vaud, en Suisse. Avec ma classe de 7VSO, nous allons utiliser la plateforme WordPress pour un travail d’inititation aux médias (dont les blogs font partie). Le maître-mot de ce cours est responsabilisation de l’élève face à ce qu’il produit sur Internet. Je ne garantis ni l’orthographe parfaite tant chez les élèves que chez moi, ni la réussite de l’expérience. Par contre, j’espère susciter  l’intérêt de mes élèves vis-à-vis de l’écriture.

http://genevey.wordpress.com/2006/10/08/le-blog-et-lecole/

Même si la participation des étudiants est restreinte (du moins sur le Web visible), cela a permis à ces jeunes de se questionner sur leurs propres activités en matière d’environnement. Il y aurait pu y avoir beaucoup plus d’échanges d’idées et de créativité, mais, c’est un début, et il vaut mieux faire peu plutôt que rien du tout.

Le fait de publier des écrits sur Internet en apeure plusieurs. Il faut s’y habituer et y aller à son rythme. Certains internautes ont la coutume de clavarder (le chat) ou de s’exprimer avec des photos et des propos personnels, sur Skyblogs par exemple. Un blog de classe possède d’autres fonctions et utilités. Il faut les découvrir peu à peu, le blog peut devenir un outil formidable entre les mains des éducateurs et des apprenants.

Cet enseignant du canton de Vaud, en Suisse, dit dans ce blog que ce n’est pas la première fois qu’il utilise le blog dans ses classes. Ceux-ci lui ont permis à date, de :

Publier des travaux d’élèves (dessins, objets d’ACT/ACM, rédactions,…)

Publier des informations (sur une évaluation, à propos d’une sortie) à destination des élèves ou des parents

Montrer le fonctionnement de la vie de classe avec des photos d’activités

Publier un compte-rendu d’une sortie ou d’un camp

Publier les devoirs, très utile pour les parents

Permettre une communication plus interactive avec une autre classe correspondante

 

Il ajoute dans un article : Le blog et l’école (8 octobre 2006)

http://genevey.wordpress.com/2006/10/08/le-blog-et-lecole/

 

Blogs de branche et blogs de maîtres

Le blog est enfin un excellent outil de communication pour les enseignants, que ce soit au travers d’un blog dédié à une branche (français, histoire,…) ou au-travers d’un blog personnel.

J’utilise le blog de branches pour livrer à mes élèves des compléments (souvent multimédias) aux cours, des exercices supplémentaires, voires des analyses de documents multimédias comme devoir. Par obligation légale vis-à-vis du respect des droits d’auteurs, ces blogs ne sont accessibles que par mot de passe. Ainsi les documents présentés restent dans le cadre scolaire, admis par la redevance sur les droits d’auteur que paie l’école.

En conclusion, il ne faut pas prendre le blog comme étant la panacée pédagogique, mais juste pour ce qu’il est: un outil de publication. Utilisé comme tel, avec les contraintes et limites qu’imposent un tel outil, ses possibilités permettent une ouverture de la classe sur le monde. Et un regard du monde sur la classe.

Il est premièrement naïf de penser qu’un élève deviendra un blogueur confirmé rien que par le passage de Skyblog à une vraie plateforme de blogs. Un blog d’élève a donc pour première fonction de servir d’éducation aux médias. Internet n’est pas un espace sans foi ni loi. Il y a des règles à respecter, à commencer la législation suisse dans le cas de nos élèves. Or, si l’école ne se charge pas de l’éducation à ces nouveaux médias que sont les blogs, les forums, les wikis, qui s’en chargera?

Le blog d’élève permet ainsi, par la publication, la confrontation. Son travail n’a plus comme unique public l’enseignant et éventuellement les parents. Le blog l’oblige à le confronter à autrui, dans le cadre de l’école s’il s’agit d’un espace protégé, et dans le cadre d’Internet en cas de blog ouvert.

Je constate un biais important dans l’expérience; par mesure de sécurité évidente, l’élève ne publie jamais son nom ou autre donnée personnelle. Cela n’aide pas à la prise de conscience de l’a responsabilité de ce que l’on publie.

Le blog d’élève permet aussi de travailler sur des sujets comme le droit d’auteur et la responsabilité du blogueur, en particulier sur l’utilisation d’images sur son blog. Cela permet aussi d’aborder la questions des licences et licences libres (Open Source, GNU, Creative Common,…).

Pour réussir, un blog d’élève doit être très directif. L’enseignant doit indiquer des sujets de travail et surtout donner des consignes de qualité précises et claires (pas de langage SMS, correction de l’orthographe, pas de plagiat ni de copier-coller,…). Il doit aussi avoir un droit de modérateur sur les blogs de ses élèves et suivre régulièrement leur évolution.

Le blog d’élève est quelque chose de plus difficile à gérer pour un enseignant. L’idéal est de travailler en pool avec d’autres collègues, typiquement dans le cadre de périodes interdisciplinaires ou de périodes d’établissement. Le blog devenant alors le support des travaux des élèves, de leurs découvertes. Dans ce cadre, les blogs peuvent être complétés (voire remplacés) par un wiki.

 

SITE : futurenergia.org

Personnellement, par l’intermédiaire d’un commentaire dans ce blog (source : http://genevey.wordpress.com/2006/11/14/ma-pratique-du-recyclage/), j’ai pu découvrir un site instructif et de qualité : Le projet « L’énergie est notre avenir »

http://www.futurenergia.org/ww/fr/pub/futurenergia/about.htm

Le projet « L’énergie est notre avenir » vise à améliorer et prendre en charge l’apprentissage de l’énergie dans le cadre des programmes scolaires. Il permet aux professeurs d’éveiller les élèves à l’économie d’énergie, aux répercussions de notre consommation d’énergie et à l’importance des énergies renouvelables. Le projet a également pour objectif d’inciter les étudiants à faire changer le comportement des personnes qui les entourent, qu’il s’agisse de leur famille ou de la communauté (municipalité) où ils vivent.

Ce site futurenergia.org est une excellente source d’informations, d’idées nouvelles et de créativité. Les professeurs et les élèves devraient s’en servir comme ressources et outil de sensibilisation à l’écologie et au développement durable.