Cyberquête : travail de recherche individuel au bénéfice du travail collaboratif

Publié 31 octobre 2005 par ginettelavigne

Éducance: experts en ingénierie de formation, matière pédagogique et didactique

Cet article met en évidence les nouveaux moyens pédagogiques et didactiques mis à la disposition des formateurs et enseignants ainsi qu’aux établissements du domaine de l’éducation. Le rôle d’Éducance et les services qu’ils offrent démontrent à quel point le travail collaboratif devient de plus en plus utile et s’intègre dans la philosophie de la société actuelle qui demande à utiliser les nouvelles technologies de l’information et des communications.
 
Un exemple concret d’application comme l’utilisation d’une cyberquête est très révélateur des répercussions que peut produire un tel procédé en milieu d’apprentissage. Il nous permet de voir non seulement l’utilité d’un tel moyen en faveur du travail collaboratif entre apprenants mais aussi les effets bénéfiques sur les intervenants que provoque l’implication de cette nouvelle façon de faire en pédagogie.
 
CE QU’EST ÉDUCANCE :
Éducance est un regroupement de consultants formateurs français et canadiens, experts en ingénierie de formation, matière pédagogique et didactique. De plus, ils ont 15 ans d’expérience en matière de contextes, d’établissements, de publics et de projets d’équipes variés.
 
Il disent : « Nos consultants privilégient le bon sens et le recul ainsi que la force de l’expérience (approche pratico-pratique), tout en restant en veille par rapport aux innovations pédagogiques. Nous utilisons des méthodes et des outils simples et efficaces qui ont fait leur preuve. Nous mettons nos clients en action, après avoir choisi ensemble les objectifs, le parcours et les outils appropriés. »
 
Ils s’adressent, pour les services de formation, aux formateurs, enseignants, professeurs, formateurs occasionnels, tuteurs, responsables de formation francophones ; et pour les services conseil, aux organismes de formation, institutions, entreprises de formation, et entreprises.
 
LEURS SERVICES DE FORMATION :
Les formations de ce service sont individualisées dans le cadre d’un dispositif mixte (en ligne et en présentiel), offertes suivant le modèle suivant :
  • Positionnement (Gratuit pour toutes leurs formations)
  • Définition des objectifs et du besoin en formation.
  • Création d’un parcours de formation (rythme, ressources, outils).
  • Mise en œuvre du parcours de formation.
  • Accompagnement.
  • Suivi de la progression, régulation des objectifs, du besoin.
  • Atteinte des objectifs pédagogiques et de formation.
  • Évaluation du formé par le formateur. Évaluation du formateur par le formé. Feedback.
  • Évaluation à froid de la formation. Fin de la formation.

LEURS SERVICES DE FORMATION DE FORMATEURS:        
  • PEDAGOGIC, de la réflexion à l’action pédagogique.
Objectif : être capable de s’approprier et de mettre en œuvre des techniques pédagogiques pointues.
Se familiariser avec des notions comme l’apprenance, la cognition, la conation, l’individualisation, la personnalisation, la modularisation… 
  • PEDAGOSENS, pour redonner du sens au métier d’enseignant.
Objectif : être capable d’enseigner auprès d’un public difficile.
  • PEDAGOPRO, pour se professionnaliser.
Objectif : être capable d’enseigner pour la première fois.
  • PEDAGOCOACH, le coaching au service de la pédagogie.
Objectif : être capable de coacher les apprenants.
  • PEDAGOTIC, les TIC au service de la pédagogie.
Objectif : être capable d’utiliser les TIC à des fins pédagogiques.
Créer, utiliser et animer des supports open source comme les sites persos, les sites de classe, de groupe… comme des services encyclopédiques open source.
  • PEDAGOTECH, la pédagogie au service de la technique.
Objectif : être capable de transmettre un contenu technique avec plus de performance.
LEURS AUTRES SERVICES :
  • Services de formation de tuteur
  • Services recrutement de formateurs
LEURS SERVICES CONSEIL :       
  • Audit pédagogique
  • Réponse aux appels d’offre
  • Optimisation des plans de formation des entreprises
 
 
Un des formateurs d’Éducance a écrit que les TIC sont des outils à utiliser de préférence avec simplicité à des fins pédagogiques et qu’Internet offre deux grandes options d’utilisation:
  • Moyens de communication (blog, vidéo, site Internet, podcasting…)
  • Ressources Internet pour la mise en œuvre de cyberquêtes ou dans le cadre d’une démarche PBL (Programming Based Learning). 
Une cyberquête c’est en fait une recherche individuelle et collective (enquête), entreprise par des apprenants autour d’un thème précis, à l’aide de ressources de l‘Internet (cyber) dans le but d’atteindre un objectif précis. Elle peut prendre des formes variées en fonction des choix des intervenants et des participants. Elle peut aussi être de courte durée (Présentation Power Point) ou s’étaler toute une année par exemple dans le cas d’une production de site Web.
 
Cet exemple démontre qu’il y a des méthodes et instructions à suivre et à appliquer dans le cadre d’une cyberquête. La méthode dite des « trois pas » soit, prendre, produire et partager s’applique bien dans ce cas. Les étapes à réaliser, sont les suivantes :
  • La préparation (définir les objectifs, présenter le projet, faire les recherches et trouver les ressources (sites Web, banque de données documentaires, etc.))
  • L’action (animer, accompagner les apprenants, retour en groupe en utilisant des blogs, des rapports, des vidéos, podcasting, etc., évaluer la production et méthodologie individuelle et collective.)
  • Les apprenants prennent, produisent, partagent et s’auto évaluent.
 
Les conditions de réussite sont :
  • projet porté de préférence par plusieurs pédagogues qui ont fait des recherches préalables sur l’Internet
  • les tâches proposées doivent être précises, chronologiques et claires
  • les objectifs doivent être, précis, clairs, mesurables, atteignables et fédérateurs.
 
Les avantages des cyberquêtes :
  • permettent la diversification des pratiques pédagogiques et des sources d’information et stimulent l’innovation pédagogique
  • les apprenants développent une ouverture d’esprit plus critique, mettent en action leurs habiletés individuelles aux bénéfices d’un projet collectif en travaillant en équipe
 
Les inconvénients des cyberquêtes :
  • grande exigence de la part des pédagogues (gros travail de préparation en amont, prévision de contenus papiers en cas de problèmes techniques)
  • les résultats dépendent de la dynamique de groupe et des moyens matériels, comme par exemple la connexion Internet.
Voici un exemple complet de rapport d’une cyberquête avec son objectif, sa forme et la description de son contenu. Dans cet exemple, une partie est présentée sous forme commune et l’autre sous forme individuelle, le tout est suivi d’un exemple de processus d’activités.
 


prof d’histoire au collège Montmorency (Canada).

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :