Adolescents, profs et la blogosphère

Publié 21 octobre 2005 par ginettelavigne

Comment les profs (se) voient (dans) la blogosphère?

Ludovic Blecher sur le site Web «libération.fr» nous fait part d’un article intitulé «Comment les profs (se) voient (dans) la blogosphère ». Cet article explique, entre autres, comment une jeune blogueuse d’une école française s’est retrouvée avec une sanction après avoir tenu des propos jugés diffamatoires dans son blog personnel.

 

Il existe des millions de blogs produits sur une plateforme d’hébergement comme par exemple « skyblog .com ». La majorité  des blogueurs est composée d’adolescents qui ont trouvé un moyen facile de s’exprimer de façon libre sur le Web.

 

Malheureusement, malgré l’ampleur de la popularité exponentielle des blogs, il semble qu’aucune sensibilisation importante à l’école n’ait été faite en rapport avec un quelconque code d’éthique pour une telle divulgation d’information publique. Dans le milieu des collèges en France, du moins, rien en ce sens ne leur avait été inculqué jusqu’à ce jour. Apparemment, les ados font rarement la part des choses entre l’écriture en privé dans un journal intime personnel et la publication de ce dernier sur la place publique.

 

Après les constatations de propos injurieux vis-à-vis certains professeurs, plusieurs  ont décidé d’examiner le contenu de ces blogs, comme ils le disent si bien: « Faire une incursion dans la blogosphère adolescente. Histoire de comprendre. ». Ils ont noté, dans un premier temps, qu’il était très difficile de trouver un blog, surtout si l’on en cherche un en particulier, parmi les millions que contient la blogosphère. De plus, très peu étaient contre les professeurs. L’un d’entre eux était même heureux d’apprendre, sur le blog d’un de ses étudiants, que ses élèves avaient apprécié une excursion d’un voyage scolaire qui lui avait demandé beaucoup de préparation. En général, ils ont remarqué que les adolescents parlent la plupart du temps d’eux mêmes, souvent sans retenus, qu’ils mettent parfois des photos avec des postures compromettantes et qu’ils tiennent beaucoup de discours sur leur histoire d’amour.

 

Ils en ont  déduit que les étudiants semblaient vouloir combler un certain manque de dialogue dans leur milieu éducatif. Il existe une carence de support de communication que les blogs viennent compenser facilement. Il y a aussi une faiblesse d’encadrement des professeurs dans des activités qui requièrent l’usage de ces nouvelles technologies d’information et de communication (TIC). Les élèves dépassent souvent les professeurs en ce domaine, il y a un retard évident sur la formation de l’utilisation des outils informatiques malgré la croissance du matériel et du développement, tels des ordinateurs plus performants et leurs multi plateformes sur des portais éducatifs de plus en plus accessibles.

 

Par contre, ce dilemme a fait réagir les autorités des institutions concernées et le gouvernement français, a décidé en février 2005, de lancer l’opération « Tour de France des collèges ». Il s’agit d’un programme pour former les jeunes à un usage « moral et citoyen » de l’Internet. Selon cet article, ce geste concret n’est qu’un début et s’avère cependant très restrictif car le projet ne compte qu’une douzaine de formateurs pour des centaines de collèges en France étalé sur une période de presque deux ans.

 

Les ados font-ils la distinction entre blog public et journal intime personnel?

 

Dans un autre article « Le FBI questionne une blogueuse » sur le site « lelezard.com », Ludovic Goix écrit qu’une jeune blogueuse de 17 ans a été questionnée par le FBI après avoir publié dans le journal intime de son blog la phrase suivante : «Somebody Hacked the Gibson». Une semaine auparavant, le serveur de l’école Chapel Hill High School, «Citrix», avait été piraté.

 

Les agents ignoraient qu’il ne s’agissait en fait, que d’une banale expression en rapport avec une phrase tirée du film « Hackers » que les étudiants utilisaient entre eux lorsque quelqu’un faisait une connerie dans la classe d’informatique. Pourtant, cela a bel et bien été pris au sérieux par les agents qui ne pouvaient aucunement deviner de quoi il s’agissait. Elle dit qu’elle a eu sa leçon et qu’elle ne se serait jamais doutée que le gouvernement puisse un jour lire le journal intime d’une adolescente. [Source en anglais (2003): indyweek.com]

 

 

Autre cas: un étudiant du Québec boudé par des employeurs pour avoir trop émis d’opinions personnelles sur son blog. 

 

Un jeune étudiant, d’une école au Québec, connaissant l’informatique, a créé son propre blog, il y a de ça quelques années. Dans son enthousiasme de l’époque, c’est-à-dire lors des premières années des blogs, il a émis ses opinions personnelles sur des sujets contre versés. Il m’a avoué que plus tard, il a été boudé par certains employeurs qui avaient fouillé son blog, n’avaient pas aimé ses critiques, le jugeant trop radical ou quelque chose du genre. Il avait eu du mal à se trouver un emploi. Il est encore persuadé aujourd’hui que son blog l’a un peu trop dépeint en quelque sorte et a peut-être même contribué à faire peur à certains employeurs.

 

Conclusion

 

Ce n’est pas si simple de devenir un écrivain public du jour au lendemain. La fougue des adolescents fait en sorte qu’ils sautent facilement sur l’occasion car le moyen est facile d’accès et c’est une mode en plus : « le phénomène des blogs ». Ces articles nous amènent à comprendre qu’il existe des codes d’éthique à respecter et la prudence est toujours de mise si l’on veut s’exempter des problèmes. La publication sur le Web, c’est planétaire, il ne faut pas l’oublier, la responsabilité et le respect envers autrui sont des exigences capitales.

 

Publier sur un blog privé, soit dans un réseau fermé, c’est mieux, surtout lorsqu’il s’agit de son journal intime. On constate facilement en se promenant sur les blogs publics que les adolescents (et bien d’autres) se dévoilent un peu trop facilement, on peut y lire des renseignements personnels, voir des photos dans des postures compromettantes, etc.

 

En aucun cas, ces renseignements ne devraient être divulgués, même dans un blog privé. Vous n’avez qu’à lire l’article sur ce blog « Le rôle des blogs dans la liberté d’expression » qui nous met en garde contre les prétendus pseudonymes que les blogueurs utilisent à flots en se pensant à l’abri des identificateurs. L’anonymat sur le Web est très complexe et requiert des connaissances techniques informatiques très poussées, il est assez facile de retracer l’identité réelle d’un blogueur même dans un lieu public comme un café Internet.

 

Cependant, les étudiants, comme l’ont constaté les professeurs, ont grandement  besoin de s’exprimer et le blog est à leur portée gratuitement. Par contre, il serait plus pertinent en mode éducatif de l’utiliser comme outil de communication, de partage de connaissances,  d’échange de travaux collaboratifs, de regroupement et classification d’informations, de développement de projet, etc. Rien n’empêche quelqu’un de débattre son point de vue et d’avoir même des opinions contre versées mais dans un cadre dynamique dans le but de faire avancer les choses et non de provoquer des guerres inutiles et vides de sens.

Publicités

Un commentaire sur “Adolescents, profs et la blogosphère

  • J\’ai trouvé un article intéressant sur le blog de MARIO TOUT DE GO, qui s\’intitule « Blog notes », un guide pour ado qui témoigne de la vitalité de la «tendance blogue» en France.http://carnets.opossum.ca/mario/archives/2005/12/_blog_notes_un.html.Il y a un lien vers un fichier pdf illustré (2 pages) qui est un guide pour ado qui provient de deux organismes français. Étant donné l\’ampleur de ce phénomène nous y gagnerons tous à le faire circuler.http://www.communication.crdp.ac-versailles.fr/dcoms/docblogsnot.pdfEn gros, le message est comme suit:« Quand tu fais un blog, tu n’es pas dans ta chambre avec tes copains, bien au contraire : c’est comme si tu montais sur un banc sur une place publique pour t’adresser à la terre entière. »

  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :