Archives

Tous les articles du mois de septembre 2005

Le blog comme outil de partage des connaissances

Publié 25 septembre 2005 par ginettelavigne

« La cognitique personnelle en ligne et son utilisation en recherche. »

Sébastien Paquet de l’université de Montréal est le rédacteur de Seb’s Open Research, document intitulé Personal knowledge publishing and its uses in research. Ce texte a été traduit en français par Dolores Tam, « La cognitique personnelle en ligne et son utilisation en recherche ».

 

Ce document est écrit par M. Paquet dans l’espoir de faire découvrir, aux chercheurs et aux artisans du savoir, une nouvelle forme de communication et de collaboration entre individus. Surtout en ce qui concerne les secteurs où connaissances et innovations jouent des rôles primordiaux.

 

Ce qu’il entend par « La cognitique personnelle en ligne» est, en fait, le rassemblement et la diffusion des connaissances par un outil de publication révolutionnaire qu’est le blog (ou weblog). Il fait quand même la distinction suivante: 

"Je tiens à faire une distinction entre la cognitique personnelle en ligne et le carnet en gestion des connaissances (carnet GC) (en anglais, « k-logging » ou « knowledge logging »). Le carnet GC est le terme le plus général des deux. Il englobe la cognitique personnelle en ligne, qui consiste à publier sur le Web un contenu ouvert à tous, ainsi que la gestion « interne » des connaissances par le cybercarnet, où le partage des savoirs est restreint aux membres d’un organisme et évolue généralement au sein d’un intranet. La distinction est à faire au niveau de l’étendue de la distribution, et non à celui de l’outil en lui-même." [source]

Dans la première section, il décrit ce que sont les blogs et leur impact dans le monde de la communication du Web. Une deuxième section se concentre sur les apports personnels à la cognitique et explique, surtout, comment ces modes de diffusion peuvent faciliter l’émergence de nouvelles communautés du savoir.

 

Il met en perspective les limites de l’outil, il s’agit par contre de l’année 2002. À la vitesse où les blogs évoluent, ces limites sont maintenant dépassées, du moins pour le repérage d’informations, le Web s’organise de plus en plus. Par contre, les limites que Sébastien présente, en ce qui concerne le côté des pratiques habituelles sociales et culturelles des chercheurs, sont sûrement encore valables. Ces changements doivent certainement s’opérer beaucoup plus lentement, il s’agit de changer des habitudes ancrées.

 

Il nous propose en gros, les thèmes suivants :

 

Traduction : Page 1

nResearch.html 

  • Définition des blogs (appelés aussi : weblogs, carnets Web, cybercarnets)
  • Un bref historique avec exemples à l’appui
  • Comment les blogs stimulent et favorisent la qualité?
  • Comment utiliser les blogs?
  • Certains facteurs d’évolution des blogs (syndication et agrégation du contenu)
  • Lectures

 

Traduction : Page 2

archsuite.html

  • Définition et exemples de cognitique personnelle en ligne
  • Comparaison à d’autres formes de partage des connaissances
  • Ses utilisations en recherche
  • Ses limites (année 2002)
  • Lectures suggérées
  • Conclusion

 

N.B. : Le document original « Personal knowledge publishing and its uses in research » de Sébastien Paquet est en anglais.

 

 

Blogs et pédagogie: étudiants plus responsables

Publié 15 septembre 2005 par ginettelavigne

Les blogs dans l’éducation rendent les étudiants plus responsables…

Témoignage d’une professionnelle de l’éducation.

Anne Bartlett Bragg utilise depuis 2001 les blogs dans ses propres parcours pédagogiques à l’Université des Technologies de Sydney.
 
Selon son expérience, l’utilisation des blogs rend les étudiants plus responsables. Elle constate qu’ils aiment communiquer et échanger avec le reste du monde. Ça augmente l’interactivité entre participants, enrichit les débats et développe chez eux le sens critique. Anne attibue aussi le succès à la structure même des blogs (facilité d’utilisation, classification par catégories, trackbacks, commentaires, l’ouverture au public sans restriction par mots de passe…).
 
Le degré de responsabilité des étudiants est accru par le fait même de publier leurs billets. Cela a pour effet de les plonger directement dans la réalité du plagiat, des droits d’auteur, de l’éthique, de la diffamation, du recoupement de l’information, de son analyse, etc.


Téléchargement (anglais):

Un document PDF écrit par Anne Bartlett Bragg sur le sujet "Blogging to Learn". (2003, 12 pages)

Blog: Une année de formation

Publié 13 septembre 2005 par ginettelavigne

Une année de formation

 
Ce blog Une année de formation a été réalisé au cours de l’année 2004 par LaëtitiaTison, une enseignante française qui suivait une formation dans le but d’obtenir un DESS, en formation pour formateurs.
 
Elle nous livre un témoignage révélateur de l’utilisation bénéfique d’un blog comme outil de communication et de développement de facultés d’apprentissage et d’organisation.
 

 
En parlant du genre d’articles qu’elle a eu le goût de rédiger sur son blog (weblog), elle nous dit entre autres:
 
"… J’aurais envie de distinguer 4 catégories de message, la dernière étant étroitement liée aux 3 précédentes.
  • Des sujets d’ordre organisationnel : ces articles décrivent le DESS, son organisation, ou plutôt mon organisation dans le DESS. Ce sont par exemple les messages au sujet de la recherche du stage, de la présentation de l’option enseignement.

  • Des sujets rendant compte de mes devoirs ou de mes lectures. Ils s’efforcent de voir en quoi les travaux effectués m’ont apporté quelque chose, pourquoi j’ai apprécié ou non de les faire, et comment ils m’ont parfois confronté à des difficultés.

  • Des sujets liés à mes besoins. Ils sont souvent d’ordre technique, par exemple sur le fil ATOM, ou sur Technorati. Ce sont des sujets qui explicitent des données sur lesquelles je me suis penchée. Ecrire me permet aussi de les intégrer davantage. Expliquer, c’est comprendre mieux.

  • Des sujets plus réflexifs, qui prennent leur source dans l’un des trois types de sujets précédents. Par exemple, parler de BSCW d’un point de vue organisationnel m’a amenée à réfléchir au travail collaboratif, puis a entraîné un article sur l’altruisme réciproque.

Chaque article, chaque modification de la "sidebar" de mon weblog, a été l’occasion de faire des liens. Concrètement, des liens hypertexte. Mais plus finement, des liens entre les apprentissages. Entre les différents modules. Entre le stage, le mémoire, et les cours. Entre le premier et le deuxième semestre. Les sujets de ce weblog sont divers, et pourtant forment une cohésion. "

Elle nous donne les explications suivantes:

 
  • Comment les ai-je rédigés ?

    "Je me suis surprise à plusieurs reprises à prendre des notes sur des feuilles séparées lors de certains cours, en y projetant un futur article pour le weblog. Car très vite dans l’année, le weblog est devenu compulsif, omniprésent : j’en ai même rêvé !"

  • Et comment ai-je organisé mon weblog ?

    "D’abord je n’ai pas eu à réfléchir beaucoup : une fois choisie la forme de weblog pour mon portfolio, la structure du weblog était imposée : un post puis un autre, tous présentés antéchronologiquement, de façon à mettre en valeur les nouveaux.

    J’ai bien sûr choisi des couleurs, joué sur le "template" pour redéfinir une feuille de styles à mon goût. J’ai organisé, retouché, remodelé la sidebar notamment, afin d’offrir une meilleure lisibilité. "

  • Ecrire un weblog, aurais-je pu m’en passer ?

    "Sûrement. Mais j’aurais manqué quelque chose. Car l’écriture du weblog m’a obligée à :

    – synthétiser,

    – rédiger, mettre des mots sur ce que j’ai appris,

    – rendre compte de mes lectures,

    – expliquer pour mieux intégrer. "

    En conlusion, elle ajoute:

  • "Au final, le weblog m’a apporté une prise de conscience, une meilleure organisation "mentale" – même si elle nécessite encore du temps-, de ce que j’ai lu, de ce que j’ai appris. L’écriture d’un weblog est ainsi une nouvelle expérience d’apprentissage. "

    Sciences.ch-physique-mathématiques

    Publié 8 septembre 2005 par ginettelavigne

    Sciences: physique et mathématiques

     
    Le site Web Sciences.ch est un site de référence, de nature: scientifique (physique/mathématiques), interactive (forum et chat), collaborative (permet d’améliorer les contenus et de proposer des travaux personnels ou autres).
     
    Le site est fréquenté à plus de 90% par des professeurs. Il possède aussi des exercices avec solutions et un document global à télécharger gratuitement (fichier pdf de 2001 pages, 20,7Mo).
     
    Ce site Web est des plus intéressants mais a comme inconvénient que les pages Web sont longues à télécharger pour une connexion à basse vitesse (environ deux minutes par page pour un modem 56K).
     
    Il est écrit dans la page d’accueil:
     
    "Le but de ce site est de présenter et de faire connaître à celui qui aborde l’étude de la physique-mathématique ou à celui qui souhaite en savoir plus sur l’impact des sciences pures dans notre vie courante, les concepts fondamentaux de la Nature et de le faire avec un minimum de discours philosophiques et historiques mais avec le plus de rigueur et de détails possibles et de cohérence dans le respect des écritures (nous nous engageons à détailler et à simplifier au mieux tous les développements) dans le but de faire partager à toutes et à tous la beauté, l’universalité et la facilité du langage mathématique et des sciences (car celle-ci ne vaut que si elle est partagée!).

    … Le point de vue qui y est adopté est celui du futur physicien théoricien, soucieux d’étudier la mathématique, physique classique, économétrie, analyse numérique, statistiques, mécanique relativiste, physique quantique, mathématique sociale, chimie, etc."

    L’Infobourg-Agence de presse pédagogique

    Publié 7 septembre 2005 par ginettelavigne
    L’agence de presse pédagogique (APP)
    "L’équipe de l’infobourg et de l’école branchée fournit des contenus d’actualité et/ou éducatifs, selon vos besoins."

    L’Infobourg, c’est quoi?


    Un site d’information en éducation qui vous présente l’actualité d’ici (Québec) et d’ailleurs. Il s’adresse à tous les intervenants scolaires des niveaux primaire et secondaire principalement. Il abrite notamment le magazine l’école branchée.

    L’Infobourg c’est, entre autres :

     

  • un survol quotidien du cyberespace éducatif – actualité, nouveaux sites, et plus encore;

  • des dossiers traitant des principales préoccupations des enseignants;

  • des propositions pédagogiques élaborées en fonction des besoins des enseignants et des élèves;

  • des billets traitant de sujets variés;

  • un bulletin d’information gratuit diffusé par courrier électronique;

  • le magazine l’école branchée en ligne;

  • et plus encore!


  • L’Infobourg est un projet aux visages multiples où tous les efforts tendent vers un seul but, à la fois simple et ambitieux :

    • faire en sorte qu’il soit chaque jour un peu plus agréable d’apprendre… et d’enseigner.

    Leurs réalisations incluent, entre autres :

     

    Réalisation et animation quotidienne du site de l’infobourg : actualité, opinion, webabillard, fiches pédagogiques, etc.

     

    Animation de la section « Actualités » du site Carrefour-éducation, de Télé-Québec;

    Animation de la section « Grouille-méninges » du site monPIF.ca, d’Industrie Canada;

    Animation complète du site Web du magazine Les Débrouillards;

     

    Animation complète du site Web du magazine Les Explorateurs;

    Réalisation de scénarios pédagogiques pour Merck Frosst, en relation avec des articles de l’Agence Science-Presse;

    Animation pédagogique complète du site Web SCOOP!



    Réalisations passées :

  • Rédaction du contenu d’une partie de la section « Ados » du site du Mouvement Desjardins;

  • Animation d’une chronique sur les logiciels pour enfants, émission Micro.Info au Canal Vox;

  • Animation du site de scénarios pédagogiques L’Actualité en classe;

  • Réalisation de scénarios pédagogiques pour Le Théâtre de l’Aubergine.


  • Blog de J-F Savard

    Publié 5 septembre 2005 par ginettelavigne

    Blog de Jean François Savard

     
    L’article du  blog de Jean François Savard porte le titre de: 
     
    «Rapport suite à la première partie du projet "Des blogues pour IAO"»
      

    Les blogs de la Téluq voient le jour! Ces carnets sont à l’usage des tuteurs du programme d’Informatique Appliquée à l’Organisation (IAO) de l’université. Ils turbinent sous b2evolution, après des mises à l’essai de WordPress et Drupal.

     
    L’article comprend :
    • trois définitions des blogs,
    • un tour d’horizon des blogs en éducation,
    • des exemples de blogs de recherche,
    • des blogs comme outils de socialisation,
    • des blogs et forums,
    • utilisation des blogs en IAO- aspects innovateurs,
    • conditions d’implantation des technologies blogs en IAO,
    • bibliographie et webographie (nombreux liens web).

    NOTE: Le lien vers le blog de Jean-François Savard, ne fonctionne plus. J’ai trouvé par contre, un fichier Powerpoint de 113 Ko qui est un résumé du projet et de ses résultats:

    http://www.profetic.org:16080/colloque2006/IMG/ppt/Des_blogues_pour_IAO-CREPUQ2006_vf-2.ppt

     


     

    Voir aussi le cours de Daniel Lemire de la Téluq:

     INF 6450 – Gestion de l’information avec XML en ligne,